A la une

  • EN PLEIN REFERENDUM

    photo

    Le général Noël Rakotonandrasana, ancien ministre de la Défense

    Une vingtaine d'officiers supérieurs tentent un putsch à Madagascar

    Dossier d'actualité | 18/11/2010

    (MADA.pro) Ce mercredi, le référendum constitutionnel s’est normalement déroulé sur l’ensemble du territoire malgache. Néanmoins, une vingtaine d’officiers supérieurs, retranchés dans la base militaire BANI, située à proximité de l’aéroport international d’Ivato ( à une quinzaine de kilomètres de la capitale) , ont annoncé à la presse en début d’après-midi s’être emparés du pouvoir.

    "A partir de maintenant, toutes les institutions existantes sont suspendues, et c'est un Comité militaire qui va gérer les affaires du pays", a affirmé le général Noël Rakotonandrasana, ancien ministre de la Défense de la transition. Pour sa part, un autre mutin, en l’occurrence le colonel Charles Andrianasoavina, a précisé: “Nous sommes en mutinerie depuis ce matin. Nous décidons de renverser ce régime. Notre revendication, c'est la mise en place du gouvernement consensuel et inclusif”. Et d’ajouter: “Pour demain, nous avons l'intention de prendre l'aéroport et personne ne pourra plus quitter Madagascar. Prochainement, nous avons également l'intention de prendre le palais présidentiel et tous les ministères ».

    Il faut dire que ces déclarations sont restées sans effet à Antananarivo où la situation était normale dans l'après-midi. Mais, des heurts sporadiques ont éclaté à l’entrée d’Ivato entre les forces de l’ordre et des dizaines de manifestants hostiles au régime transitoire, Ces derniers voulaient empêcher l'intervention du gouvernement pour déloger les putschistes.

    En fin d'après-midi, le Premier ministre Camille Vital, entouré des principaux chefs militaires du pays, a assuré que les forces de sécurité feraient respecter la légalité. “Nous avons déjà pris nos responsabilités et nous appelons la population à rester calme. La situation est sous contrôle!”, a-t-il dit.

    Ce jeudi matin, des négociations étaient en cours à Madagascar entre des militaires entrés en mutinerie et le régime au pouvoir qui pourrait recourir à la force en cas d'échec de ces discussions, a indiqué une source militaire malgache.

    Sur le même sujet:

    Tentative de putsch à Madagascar (Le Monde)

    Tentative de putsch avortée à Madagascar (Le Point / Reuters)

    Tentative de putsch : un général affirme avoir pris la tête d'un comité militaire (Jeune Afrique)

    Un général affirme avoir «suspendu» les institutions (Rfi / Afp)

    Tentative de putsch à Madagascar en plein référendum (Yahoo/Reuters)

    Appel à la mutinerie le jour du référendum constitutionnel (Google / Afp)

    Tentative de putsch à Antananarivo : négociations avec les mutins en cours (Jeune Afrique)


     

     

Imprimer Retour

 

pub

 

pub

 

pub

 

pub