A la une

  • CRITIQUE LITTERAIRE / RECIT

    livre

    La couverture de l'ouvrage de Randy Donny

    Un livre de poche sur Mahaleo

    Par Richard Claude Ratovonarivo | 2011

    (MADA.pro) Aussi curieux que cela puisse paraître, La saga Mahaleo , paru il y a trois ans, est le premier véritable ouvrage sur le célèbre groupe malgache. Nous présentons volontiers ce livre au moment de la disparition de Raoul, l'un des membres influents de Mahaleo.

    Randy Donny, de son vrai nom Dieudonné Randrianomearisoa, a profité, en 2007, du premier passage de Mahaleo à l’Olympia, mythique music-hall à Paris, pour sortir un ouvrage sur ce groupe phare de la musique malgache.

    A la fois journaliste et historien, l’auteur s’est logiquement penché sur le passé pour mieux expliquer le présent. Ainsi, il relate l’épopée de Mahaleo, depuis sa création jusqu’à nos jours.

    Se livrer à un tel exercice est quelque peu périlleux car nul n’ignore l’itinéraire de Mahaleo, du moins dans ses grandes lignes. C’est que, le groupe compte à son actif près de quarante ans de carrière artistique ininterrompue, une longue période durant laquelle il est toujours resté célèbre. A tel point qu’il a suscité un nombre considérable d’articles de presse, d’émissions de télévision et de radio, d’infos sur le réseau Internet et de documentaires produits sur DVD. Il a même fait l’objet d’un long métrage pour le grand écran. Voire de mémoires de fin d’études universitaires.

    Dans ces conditions, l’auteur a évité d’écrire une simple chronique, rapportant des faits consignés dans l’ordre chronologique, qui rabâcherait des faits et événements déjà connus. Certes, le récit de l’interminable ascension de Mahaleo est relaté dans le livre. Mais ce dernier entend apporter du neuf. Pour ce faire, il fourmille également de maintes informations inédites sur les faits et gestes de Dama, Fafa, Nono, Raoul, Bekoto, Charles et Dada. Leur entente, leur brouille, leurs retrouvailles y sont rapportées. Et aussi la connivence entre les sept membres du groupe afin de préserver à la fois l’intérêt de leur formation commune et leur intérêt personnel respectif.

    Dans sa préface, Randy Donny explicite longuement sa manière d’aborder son sujet. « En parlant de Mahaleo, écrit-il, personne n’est jamais allée plus loin que les généralités. Il s’agit donc du premier travail véritablement approfondi sur l’histoire du groupe, ses origines, ses membres, son parcours avec ses heurs et ses malheurs ». Et d’ajouter : « Comme tout travail pionnier, il est tout sauf complet et définitif. Notre dessein est tout simplement de présenter une nouvelle approche du sujet, sans dithyrambe comme dans les articles des journaux, ni prétention didactique comme dans une étude universitaire. Il s’agit tout juste d’une modeste contribution aux réponses à deux questions fondamentales : quel est le secret de la popularité de Mahaleo et comment le groupe est-il parvenu à durer aussi longtemps ? ».

    L’auteur conclut alors ses propos en ces termes : « Voici Mahaleo. Vous connaissez la musique. Découvrez l’histoire. Manao azafady kely tompoko fa handroso ‘ty tantara ! » (phrase d’introduction à un récit, tirée d’une chanson en malgache de Mahaleo).

    Une telle invitation ne peut qu’inciter à la lecture du livre. Un livre dont la parution constitue par ailleurs une première. C’est que, aussi curieux que cela puisse paraître, La saga Mahaleo est le premier véritable ouvrage sur le célèbre groupe malgache. En matière d’édition, il n’y a eu jusqu’ici que quelques petites brochures consacrées à ce dernier. L’ouvrage de Randy Donny, édité en format livre de poche, remplit donc un vide.

    O « La saga Mahaleo » par Randy Donny. Dread Production (Madagascar). 152 pages. Format 13,5 x 15 cm.

     

     

Imprimer Retour

 

pub

 

pub

 

pub