A la une

  • BIBLIOMADA

    Nouveautés littéraires

    2011 (2)

    RECUEIL DE POEMES

    Traduit de la nuit – Nadika tamin’ny alina

    Livre

    (MADA.pro) Cet ouvrage comporte deux titres, l’un en français et l’autre en malgache. C’est que, il publie trente poèmes de Jean-Joseph Rabearivelo qui ont à la fois été écrits dans les deux langues.

    Jean-Joseph Rabearivelo (1901-1937), l’écrivain malgache le plus célèbre, est considéré comme le maître de la littérature francophone de Madagascar. Issu d’une famille noble de l’Imerina, aux environs de la capitale Antananarivo, il subit l’humiliation de la colonisation française tout en accédant à la maîtrise de la langue et aux trésors des littératures mondiales. Nourri de nombreuses lectures, il élabore une œuvre poétique mais aussi romanesque et critique fondée sur le croisement des langues, des cultures et des mémoires. Son suicide, ses dernières pensées pour Baudelaire, sa célébration de la culture ancestrale, fascinèrent ses contemporains puis Senghor et tous les écrivains aux carrefours des langues et des cultures.

    Ce recueil, publié en 1935, repris en 1990 (Hatier),, est ici présenté par une jeune chercheuse française, Claire Riffard, qui a eu en main les manuscrits du poète. Elle peut donc proposer une édition dont les multiples détails mettront le lecteur attentif sur de nouveaux chemins d’interprétation de cette écriture à la fois limpide et mystérieuse, harmonieuse et magique, française et tellement malgache..

    O « Traduit de la nuit – Nadika tamin’ny alina » par Jean-Joseph Rabearivelo. Présenté par Claire Riffard. Editions Sépia (France). Format de poche. 80 pages.

    ESSAI

    Voyage au cœur des religions

    Livre

    (MADA.pro) Officier d’aviation à la retraite, Gérard Raobelina est chargé de cours sur les grandes religions du monde au Collège théologique anglican d’Ambatoharanana. Il nous propose ici son premier livre, une autre vision de l’histoire des religions, fruit de longues années d’étude et de recherche.

    Parlant de cet ouvrage, Lucien Emmanuel Randrianarivelo, historien et membre de l’Académie malgache, écrit notamment : « La lecture de ce livre sera d’un grand intérêt pour tout clergé en activité, pour l’étudiant en théologie. L’auteur dresse un panorama religieux de l’humanité et nous met en garde face aux diversités culturelles qui mettent au défi le bonheur et menacent la paix dans le monde. Ce livre occupera une place de valeur dans les bibliothèques des séminaires et enrichira l’enseignement des disciplines théologiques. Il n’ébranlera pas la foi des chrétiens mais l’affermira ».

    O «Voyage au cœur des religions (du Judaïsme au Christianisme) » par Gérard Raobelina. Editions Tsipika (Antananarivo). 192 pages.

    RECIT

    Trois tours de Madagascar à pied

    (MADA.pro) Personnalité atypique, simple et compliquée à la fois, Zoto (de son vrai nom Louis Michel Ramorasata) a fait trois fois le tour de la Grande île Madagascar, à pied !

    Humble, il ne se perd pas dans l’orgueil. Instituteur, coursier, journaliste, agent de maîtrise de lubrification, il ne dédaigne aucun métier. Fier, il refuse l’oisiveté. Aujourd’hui, il réédite ses mémoires et présentera son livre dans tout Madagascar dans un but éducatif.

    Il a fait face aux moustiques, aux caïmans, aux cyclones, même aux dahalo (bandits de grand chemin). Mais ce ne sont que des détails.

    Il met toujours en avant le courage, la ténacité, la persévérance, l’endurance. En ces temps difficiles, Zoto représente un espoir.

    Si certains traversent la Manche à la nage, ou font le tour du monde en ballon, Zoto lui, marche.

    Pour parler de ses périples, Louis Michel Ramorasata a publié deux ouvrages. Le premier en français s’intitule « Trois tours de Madagascar à pied ». Le second en malgache porte le titre de « Tsiaro : ny dia an-tongotra in-telo nataoko nihodidina an’i Madagasikara ».

    O« Trois tours de Madagascar à pied » par Louis Michel Ramorasata.Edition Tsipika (Antananarivo). Format de poche. 86 pages.

    O « Tsiaro : ny dia an-tongotra in-telo nataoko nihodidina an’i Madagasikara ». Nosoratan’i Louis Michel Ramorasata. Edisiona : Tsipika (,Antananarivo). 72 pejy.

    FIKAROHANA

    Ny finoana sy ny fomba malagasy

    Livre

    (MADA.pro) Tsy mahafoaka ny finoana sy ny fomba malagasy rehetra akory ity boky ity fa tari-dalana natao hitantana ny mpamaky handinika sy hikaroka lalindalina kokoa ny finoana aman-pomba malagasy ihany.

    Tsy mahaleo tena ny finoana amam-pomba fa mifaningotra ary mety hiara-mivoatra amin’ny lafim-piainana hafa, miantefa amin-javatra tsy takatry ny saina ka famantarana manana endrika tandindona na «symbole» no anehoana azy.

    Misy ireo finoana amam-pomba malagasy, notsongaina toy : ny fady, ny fanasinana, ny sorona, ny lahatra, ny tody sy ny finoana an’Andriamanitra…

    Ny fomba fitàna na «rites de passages» izay asehon’ny fahafatesana sy ny famadihana, ary ny atao hoe fomba fijery ara-drafitra na «théorie structurelle».

    Ny mpanoratra P. Adolphe Razafintsalama dia manam-pahaizana manokana momba ny «Anthropologie».ary mahalala tsara ny vakoka sy ny fomba malagasy, manana ny maha izy azy na teo aminny hevitra na andraikitra noraisiny. Mpampianatra Anthropologie teny amin’ny Institut Catholique de Madagasca sy teny amin’ny Université Antananarivo ary mpikambana ao amin’ny Akademia Malagasy.

    O « Ny finoana sy ny fomba malagasy ». Nosoratan’i P. Adolphe Razafintsalama,s.j. Navoakan’ny Edisiôna Md Paoly (Antananarivo).152 pejy.

    TAHIRIN-KEVITRA

    Diampenin’ny mpianatra malagasy tany Frantsa nanomboka ny taona 1934

    Livre

    (MADA.pro) Raha jinjaina ny vary, nisy nanetsa ; raha mahery ny vy, nisy nanofana, raha tafaverina ny fahaleovantenan’i Madagasikara dia nisy nitolona ho amin’izany mba hanandratana avo ny hambom-po maha malagasy ny Malagasy. Indro nangonina ato amin’ity boky ity, sombiny amin’izany tsiahin’ny tolon’ny mpianatra malagasy tao amin’ny AEOM, (fikambanana noforonina ary tafajoro ara-dalàna ny 13 jolay 1934 tany Paris).

    Ny ankamaroany dia nadika an-tsoratra avy amina raki-peo taoriana dinika na, fandraisam-peo. Ireto farany dia nohezahina nadika araka ny fomba fitenin’ny olona nalaim-peo, fa tsy nahitsy, raha sendra nisy tsy dia manara-penitra loatra teo amin’ny fanononana.. Ny sasany kosa dia nosoratan’ny mpikambana : Rakoto-Ratsimamanga, Andriamanana Felix, Raharisoa Norbert, Thomas Rahandraha, Ramalanjaona Gabriel, Randriananja Charles, Ranohavimanana Norbert, Razafimbelo Edmond, Ramarosaona, Emile, Razafindralambo Edilbert, Ravelojaona Gilbert, Razafindrakotohasina Ramarosaona Zaïveline, Ramamonjy Ratrimo Julienne, Ramparany René, Razy-Razakaboana,, Andriamanjato Richard, Raniarisoa Irène, Razafindrakoto Edmond, Raseta Ravelomanantsoa, Mme Andrianolijao, Rakotovao Andriatiana, Adain Chan Thune, Rabearivelo Solofo, Andriamanisa Samuelson, Rakotovao Panoël, Andrianjaka Fara Mananjandry.

    Ny hamisavisaina ny lasa hono hitsinjovana ny ho avy. Ny tantaran’ny firenena tsy vokatr’olo-tokana, fa fitambaran’ny mpiray tanindrazana avy amin’ny lafy valon’ny Nosy. Misy ny bainga navadiky ny AEOM ary anisan’izany ny namolavolana tomponandraikitra maro ho an’ny firenena. Ny lahasa mbola midadasika. Koa, ampanetretena no hamaranan’ny AEOM Maintimolaly ny teny fanolorana ity boky ity hoe : « Nanao izay ho afany ny zokinao, izay no efany fa ampitaiko aminao ny fanilo razandry ! ».

    O « Diampenin’ny mpianatra malagasy tany Frantsa nanomboka ny taona 1934 ». Nanatontosa : ny AEOM Mantimolaly. Edisiona : Tsipika (,Antananarivo). 200 pejy.

     

     

Imprimer Retour

 

pub

 

pub

 

pub